Ville d’Inde

IMG_5530

Cette photo représentait bien les ruelles et les échopes des villes d’Inde.

Je l’ai peinte pour les couleurs, les maisons bancales, les sensations qu’elle procure  :  un vrai dépaysement.

Peinture au couteau.

Jodhpur, la ville bleue

IMG_5529

Voyage en Inde

Jodhpur : la ville est vraiment bleue ; ce n’est pas par hasard .
Peindre sa maison en bleu a deux utilités : protéger de la châleur et éloigner les moustiques.

L’Inde c’est des piétons,voitures,animaux,vélos qui circulent sur la même route,c’est le bruit,la saleté,odeurs   etc

NOus avons plongè dans la pauvreté ,les échopes avec mille odeurs.

Ce qui nous a surpris, c’est la gentillesse des personnes,la joie et leur bonne humeur;

L’Inde ,c’est découvrir un autre monde , pour en apprendre plus sur soi-même et notre culture .

Un merveilleux voyage

Jeune femme en colère

IMG_6564

Ce tableau représente la colère .

C’est une photo d’une photographe allemande qui raconte la grande crise aux Etats-Unis.  Cette photo a une histoire. J’ai immédiatement eu l’envie de faire passer par la peinture tous les sentiments que cette femme exprime.

Drôle de dressing

IMG_5533

C’est en feuilletant un magazine, que je me suis arrêtée sur cette photo  :  elle représente des vêtements, mais aprés ?
Que font ces vêtements pendus ? A quoi sont-ils destinés ?
Cette photo est insolite et j’ai eu envie de la peindre. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai donné vie à ce tableau. J’ai joué avec les couleurs, les épaisseurs de peinture pour qu’il vive. J’espère qu’il vous plaira par son côté un peu mystèrieux.

Gallery

Dames

Une époque où le plaisir de vivre et l’élegance des femmes me fait rêver  : les années   1930.

Il y a quelque temps… ou pas…

Pas de porte

Quelqu’un qui a un couple de chevaux et qui leur fait tirer la charrue ou la herse ou le rouleau, il ne lui viendrait pas à l’idée de les chasser et de les envoyer crever de faim parce qu’il n’a plus de travail pour eux. Mais ça c’est des chevaux ; nous on est des hommes.

Les Raisins de la colère de John Steinbeck

La lecture des raisins de la colère m’a boulversé. Steinbeck pose méthodiquement les jalons de ce que deviendra notre société. Le destin tragique de cette famille de paysans et l’univers dans lequel elle évolue m’ont travaillé pendant un long moment. Petit à petit, l’idée m’est venue de prendre une photo de publicité d’un de ces magasines qui inondent nos tables basses et de la plonger quelques décénies plus tôt, dans l’époque de ce monument que nous a laissé Steinbeck. Ce tableau est donc l’histoire d’un anachronique retour en arrière.

Au Nord il n'y a pas que les corons !

Bord de mer

Je suis du Nord et j’ai toujours connu ces belles cabines de plage qui bordent les promenades. Mais j’ai également vécu en Provence et le ciel bleu qui s’y déploie m’a marqué pour toujours. Ce tableau rassemble ces deux univers.

Au Nord il n'y a pas que les corons !

Au Nord il n’y a pas que les corons !